Le mercredi 5 juin 2013, en sortant d'un magasin de vêtements, près de la gare Saint-Lazare,
Clément Méric, jeune syndicaliste âgé de 18 ans et militant antifasciste a été battu à mort par des membres de l'extrême droite radicale.
Venu de Brest pour ses études à Sciences Po, il a été victime du contexte de violences d'extrême droite qui s'est développé ces derniers mois.
Il est décédé des suites de ses blessures, dans la nuit, à l'hôpital de la Pitié- Salpêtrière. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches auxquels nous exprimons toute notre solidarité.

Ses ami-e-s et camarades.